Analyse

Toutes les
Analyses

8-Oh- D. Guanosine

Avec une production quotidienne de plusieurs grammes de radicaux libres, et surtout en situation de stress oxydant, nos cellules subissent des dizaines de milliers d’agressions chaque jour. Notre ADN est constamment attaqué. C’est souvent le cas au niveau du carbone 8 de la guanine. Cette oxydation va modifier l'ADN et empêcher la poursuite de la synthèse protéique. Un système de réparation va exciser cette base endommagée, la 8-OHDG, qui passera dans le plasma puis sera éliminée dans l’urine. Une augmentation de la 8-OHDG urinaire est donc le temoin du dommage oxydatif de l’ADN et un remarquable marqueur du stress oxydant.

Abbréviation 8-OHDG
Technique
Matériel nécessaire
Instructions de préparation pour patients PDF  Instructions pour la Belgique
PDF  Instructions pour la France

Ac. 5-OH-Indolacetique

Le taux de 5-HIA urinaire reflète l'activité sérotoninergique. C'est, en effet, le principal catabolite de la sérotonine et son élimination est le reflet de l'utilisation réelle de la sérotonine. Le calcul du rapport HVA/5-HIA permet de déterminer si l'on se trouve dans un climat fonctionnel "dopaminergique" ou "sérotoninergique".

Abbréviation 5-HIA
Technique
Matériel nécessaire

Acides Gras Erythrocytares

Eléments majeurs de la constitution des membranes, et précurseurs initiaux (eicosanoïdes) des prostaglandines, thromboxanes ... les acides acides gras jouent un rôle essentiel dans leur structure et leurs fonctions de transmissions, dans l'inflammation et la coagulation. Il est essentiel que les différents acides gras soient présents en proportion idéale. Ceci dépend des apports alimentaires et du fonctionnement des chaines métaboliques concernées. Cette détermination devenue le pilier de toute exploration des mécanismes fonctionnels.
Par chromatographie (GC) sur membranes d'hématies - Tube EDTA - Conservation limitée. (CHROM 043/1)

Abbréviation AGE
Technique Chromatographie (GC)
Matériel nécessaire Sang complet. Tube EDTA (mauve)

Ac. Homovanillique

Le taux d'acide homovanillique urinaire reflète l'activité dopaminergique. C'est, en effet, le principal catabolite et son élimination est le reflet de l'utilisation réelle de la dopamine. Le dosage de la dopamine est influencé par d'éventuelles imprégnations thérapeutiques. Le calcul du rapport HVA/5-HIA permet de déterminer si l'on se trouve dans un climat fonctionnel "dopaminergique" ou "sérotoninergique".

Abbréviation HVA
Technique
Matériel nécessaire

Acide Urique

Les primates, dont nous sommes, catabolisent les purines en acide urique. En effet, au cours de l'évolution, nous avons perdu l’uricase, une enzyme qui transformait l’acide urique en allantoïne plus soluble. Ceci nous vaut de connaître les cristallisations et les crises de goutte. Mais l'acide urique est aussi un puissant antioxydant ... et, à taux normal est un facteur de défense contre le stress oxydant (voir TAS). Il semble que, lors de l'effort musculaire intense, l'ac. urique vienne au secours des cellules musculaires pour éliminer les radicaux libres produits en quantité anormalement élevée.

Abbréviation Ac. UR
Technique
Matériel nécessaire

Anticorps Anti-Ldl Oxydees

Les Ac. anti-LDL oxydées sont des marqueurs du stress oxydant. Les LDL retenues au niveau de l’intima subissent une modification oxydative en cas de présence de radicaux libres.Des ac. gras sont transformés en hydroperoxydes lipidiques dont la fragmentation, également favorisée par le stress oxydant, va donner lieu à la formation d’aldéhydes très actifs se fixant à l’apoB100. Ceci entraîne une perte de la reconnaissance par le récepteur des LDL natives et la production d’anticorps (Ac. LDLox) contre ce nouvel « intrus » qui va se lier au récepteur scavenger des macrophages et donner naissance aux cellules spumeuses, points de départ de la plaque d’athérome..

Abbréviation Ac. LDLox
Technique
Matériel nécessaire

Beta Carotene

Ces précurseurs d'origine végétale de la vitamine A sont extraits du sérum et l’on prend en compte les formes cis et trans afin d’établir le statut en béta-carotènes. La stabilité étant limitée, c’est une détermination qui requiert quelques précautions au niveau du prélèvement. Le tube doit être enroulé dans du papier aluminium (de cuisine, p.ex) pour éviter la dégradation par la lumière, placé au frais, et acheminé assez rapidement vers le labo.

Abbréviation BETA CAROTENE
Technique Chromatographie (HPLC)
Matériel nécessaire Sérum Tube avec gel (rouge)
Conservation Tube enrobé de papier aluminium.

Carotenoides

Le profil des caroténoïdes est constitué des Lutéine, Zeaxanthine, b-Cryptoxanthine, béta-Carotène, alpha-Carotène, alpha-Lycopène et béta-Lycopène). Après extraction du sérum, ils sont dosés et leurs résultats sont rendus sous forme graphique. Le tableau reflète les habitudes alimentaires en matière de légumes. Moyen simple d’évaluer les éventuelles modifications à apporter préventivement.
La stabilité étant limitée, c’est une détermination qui requiert quelques précautions au niveau du prélèvement.

Abbréviation CAROTENOIDES
Technique Chromatographie (HPLC)
Matériel nécessaire Sérum Tube avec gel (rouge)
Conservation Tube enrobé de papier aluminium.

Ceruloplasmine

Bien connue comme protéine porteuse du Cuivre, elle catalyse aussi l'oxydation du Fer (Fe++/Fe+++), réduisant sa capacité à créer des radicaux libres et permettant aussi sa captation par la transferrine. La synthèse de l'hémoglobine est ainsi favorisée. Il est important de connaître son taux sérique pour interpréter le taux de Cuivre circulant et évaluer les excès éventuels de formes libres de ce dernier.

Abbréviation CERULO
Technique
Matériel nécessaire

Coenzyme Q10

Le CoQ10, découvert en 1955, a suscité une avalanche de publications. Liposoluble, il est présent dans les mitochondries et est un cofacteur essentiel à la production journalière des 50Kg d'ATP, carburant de nos cellules, et dont les plus fortes concentrations sont trouvées dans le coeur et le cerveau. Il semble dès lors paradoxal que, pour faire chuter le taux de cholestérol, on bloque au moyen des statines la chaine de synthèse commune avec le CoQ10. En bref, premier antioxydant liposoluble, il protège et régénère la Vit E. Présent à des taux suffisants, le CoQ10 protège efficacement les LDL de l'oxydation, dont on sait que c'est le point de départ des cellules spumeuses qui vont conduire à la plaque d'athérome. ...

Abbréviation CoQ10
Technique
Matériel nécessaire

Cuivre

Le cuivre est un cofacteur indispensable à la SOD mais, si sa carence affaiblit les défenses antiradicalaires, son excès favorise l'apparition du radical OH° (réaction de Fenton) particulièrement oxydant. Il convient donc de conserver un équilibre et non de supplémenter sans contrôle. D'autant plus que Cu est un élément clé de l'angiogenèse. Il est un constituant de la cytochrome-c-oxydase, et joue donc un rôle dans la respiration cellulaire. C'est aussi un cofacteur de multiples réactions (phényalanine/tyrosine, dopamine/noradrénaline, monoaminesoxydases, formation de l'élastine et du collagène, synthèse des neuropeptides, catabolisme de l'histamine etc ...).

Abbréviation Cu
Technique Absorption atomique
Matériel nécessaire

Dopamine

Neuromédiateur important (axe dopaminergique), la dopamine est une catécholamine qui intervenant dans la coordination des mouvements, le contrôle, les fonctions cognitives et l’humeur … Des taux abaissés sont associés à des déficits neurobiologiques de la cinquantaine, TDA/H, Parkinson … A l’inverse, on trouve des valeurs élevées dans la schizophrénie, l’autisme, les TOC, Syndrome de Gilles de la Tourette, troubles dépressifs …
Ses précurseurs sont la L-Tyrosine et la phénylalanine. Le Fer est un cofacteur important pour sa synthèse. Celle ci peut être déviée en cas de diabète et hypercortisolisme, entraînant une hypoactivité.
Le Brainscreen est une aide efficace à l’exploration de l’axe dopaminergique et au choix d’une attitude thérapeutique.

Abbréviation DOPA
Technique
Matériel nécessaire

Ferritine

Intracellulaire, elle représente environ la moitié du pool de Fe mobilisable. Mais elle est aussi un régulateur de l’absorption du Fe qu’elle peut stocker dans les entérocytes en cas de surcharge. Inversément, la régulation de sa synthèse et celle du récepteur de la tranferrine est assurée par le pool de Fe, via un mécanisme complexe impliquant des transmetteurs et des ARNm. Le taux de ferritine est augmenté en cas de syndrome inflammatoire et/ou d’atteinte hépatique, ce qui rend parfois difficile l' interprétation de son dosage. On peut alors se retourner vers les recepteurs solubles de la transferrine qui ne sont pas modifiés dans ce contexte.

Abbréviation FRT
Technique
Matériel nécessaire

Glutathion peroxydase

La GPX réduit les radicaux libres oxydés en oxydant le glutathion réduit (GSH) en glutathion (GSSG). Elle existe sous deux formes. L'une réduit le H²O² en H²O. Son fonctionnement exige un taux de sélénium (Se) optimal, car c'est un co-facteur indispensable. Enzyme puissante, elle utilise le GSH produit par une glutathion réductase efficace. Son taux diminue en cas d'insuffisance en Sélénium, car elle est formée de 4 sous-unités contenant chacune un atome de Se, et en cas de stress oxydant ayant épuisé les défenses.

Abbréviation GPX
Technique Spectrophotométrie UV
Matériel nécessaire Sang complet. Tube EDTA (mauve)

Glutathion Reduit

Le glutathion (thiol libre de bas poids moléculaire) existe sous 2 formes : la forme oxydée (GSSG) et la forme réduite (GSH), qui représente 98 à 99% du glutathion total. Le glutathion réduit est un élément indispensable au fonctionnement de la GPX. Il peut aussi agir seul car c'est une molécule antioxydante ou piégeur (scavenger) qui réduit le radical OH -* en retournant à l’état de glutathion oxydé (GSSG).

Abbréviation GSH
Technique Spectrophotométrie
Matériel nécessaire Sang complet. Tube hépariné (vert)

Homocysteine

L'augmentation du taux d' homocystéine sanguine (HCST) signe une méthylation déficiente. La vitamine B6, sous forme de pyridoxal-phosphate, favorise son catabolisme mais ne résout rien. Par contre, la vitamine B12 et l'acide folique, favorisent sa méthylation en méthionine elle même transformée en S-adénylméthionine, dite "SAM", le donneur de radicaux méthyles intervenant dans nombre de mécanismes biologiques extrêmement importants. Une enzyme clé est la MTHFR (méthyl tétrahydrofolate réductase) qui, par son polymorphisme, peut parfois être présente sous une forme peu active et nécessite d'importantes quantités de vit B9 (substrat) et B12 (cofacteur) pour atteindre une productivité suffisante.

Abbréviation HCST
Technique
Matériel nécessaire

IgG Specifiques

Abbréviation IgG
Technique
Matériel nécessaire

Melatonine

La mélatonine est une indolamine secrétée essentiellement par la glande pinéale. C'est un neuromodulateur intervenant dans les rythmes biologiques. Une méthylation efficace est requise pour sa synthèse au départ de la sérotonine. (Voir homocystéine). Le Chronoscreen est un test réalisé sur des échantillons de salive prélevés à des moments déterminés. Il permet de vérifier l’évolution de la sécrétion de la mélatonine (et d’autres paramètres) en fonction des heures de la journée et de la nuit et de diagnostiquer d'éventuels dérèglements perturbant le cycle normal des phases de repos et d'activité.

Abbréviation
Technique
Matériel nécessaire
Instructions de préparation pour patients PDF  Instructions Belges
PDF  Instructions Françaises

Metabolites Organiques Urinaires

Les bactéries du tube digestif rejettent des produits de catabolisme, résorbés puis éliminés par le rein. En cas de dysbiose, le spectre des métabolites excrétés se modifie. Les élévations de taux observées sont des éléments différentiels permettant d'orienter le diagnostic vers une dysbiose d'origine fongique ou bactérienne. Ce qui permet une approche thérapeutique ciblée. Le MOU permet aussi d’évaluer la restauration d’une flore normale en observant la retour au profil de base.

Abbréviation MOU
Technique 4 chromatographies complexes.
Matériel nécessaire Pot à bouchon jaune
Instructions de préparation pour patients
PDF  Instructions Françaises

Noradrenaline

Neuromédiateur important (axe noradrénergique), la noradrénaline est une catécholamine qui intervient dans l’éveil, l’apprentissage, l’humeur … Des taux abaissés sont associés à la douleur morale, troubles de la mémoire et de l’apprentissage, difficultés scolaires … Les valeurs élevées sont fréquemment associées à une augmentation du besoin de reconnaissance, le mode de « dépendance active », perturbation de la gestion du stress, anxiété … Le précurseur de la noradrénaline est la Tyrosine via la L-Dopa, catabolite de la dopamine. Le cuivre et une méthylation optimale sont indispensables. Le Brainscreen est une aide efficace à l’exploration de l’axe noradrénergique et au choix d’une attitude thérapeutique.

Abbréviation NOR
Technique
Matériel nécessaire

Perméabilite Intestinale

Test dynamique, facile pour le patient, et permettant d’évaluer sa perméabilité intestinale en cas de suspicion de Leaky gut. Deux sucres alcools sont administrés per os : un monosaccharide résorbé par les entérocytes, et un dissacharide ne passant par les jonctions serrées que lorsqu’un processus inflammatoire altère leur efficacité. N’étant pas métabolisés, le lactitol et le mannitol sont éliminés par le rein.

Abbréviation PERM
Technique Chromatographie (GC)
Matériel nécessaire Recueil d'urine 5 heures après la prise.
Instructions de préparation pour patients PDF  Instructions Belges
PDF  Instructions Françaises

Proteines thiols

Des protéines portent des groupements thiols (SH) qui assurent la destruction des radicaux libres. Le taux de ces protéines thiols (PSH) est un des marqueurs pertinents de stress oxydatif. Leur dosage doit être effectué rapidement, car les PSH sont instables. En cas de stress les groupements thiols s’oxydent en réduisant les radicaux libres puis les PSH dénaturées sont éliminées. Leur taux bas signe un stress oxydant.
Dosage spectrophotométrique sur sang complet – Tube EDTA (mauve). (PSO 1006/2)

Abbréviation PSH
Technique Spectrophotométrie
Matériel nécessaire Sang complet. Tube EDTA (mauve)

Selenium

Le Sélénium, cofacteur indispensable de la glutathion peroxydase, voit son taux sanguin varier en fonction des apports et doit être maintenu grâce à des aliments (noix du Brésil …) ou des compléments alimentaires. Il intervient comme cofacteur dans de nombreuses réactions enzymatiques, et plus particulièrement dans la transformation de T4 en T3 par la désiodinase qui est une sélénoprotéine.

Abbréviation Se
Technique
Matériel nécessaire

Serotonine

Neuromédiateur important (axe sérotoninergique), la sérotonine, (indolamine) intervient dans le comportement, le sommeil, l'humeur … Une hypoactivité sérotoninergique est associée à des troubles compulsifs (alimentaires, comportement), troubles du sommeil (insomnies, réveils …), de l’humeur (dépressions majeures, troubles saisonniers), anxiété … L’hyperactivité s’accompagne de troubles cognitifs et comportementaux obsessionnels, phobie, angoisse, inhibition ... Son précurseur est le tryptophane dont la biodisponibilité dépend de son passage de la barrière hémato-méningée, et d'une éventuelle déviation vers une voie alterne sous l'action d'enzymes (IDO) stimulées par des cytokines inflammatoires. A explorer par le Brainscreen.

Abbréviation SER
Technique
Matériel nécessaire

Statut Anti-Oxydant Total

Le statut anti-oxydant total (TAS) reflète le potentiel d’activité du système anti-oxydant protégeant les tissus contre les effets des radicaux libres. Des protéines (albumine) ou l’acide urique peuvent dans certaines situations pathologiques prendre une part importante dans le TAS mesuré. Pour conclure à un déficit en anti-oxydants, il est important de déterminer les anti-oxydants non mesurés (TASNM) par le calcul de la différence entre le TAS mesuré et le TAS calculé TASPC.

Abbréviation TAS
Technique Spectrophotométrie
Matériel nécessaire Sang complet. Tube hépariné (vert)

Superoxyde dismutase

Première enzyme de la chaîne de réduction des radicaux libres, elle existe sous trois formes. Ses cofacteurs indispensables sont le manganèse (Mn) dans le cytosol, et les cuivre (Cu) et zinc (Zn) dans la mitochondrie et l'espace extracellulaire. Leurs taux conditionnent la transformation du radical O²* en H²O² qui sera réduit par une catalase ou la GPX.

Abbréviation SOD
Technique Spectrophotométrie
Matériel nécessaire Sang complet. Tube EDTA (mauve)

Transferrine

Le Fer est fréquemment lié à différentes molécules organiques telles la transferrine, sa protéine porteuse, et la ferritine. Il perd alors partiellement ou totalement leur activité de stimulation des réactions radicalaires. On comprend dès lors qu'il est intéressant de mesurer les molécules susceptibles de moduler l'activité de ce métal. Il en va de même, par exemple, dans les infections bactériennes où l'on voit l'organisme se défendre en évitant la biodisponibilité du Fe indispensable à la croissance des microorganismes.

Abbréviation TSF
Technique
Matériel nécessaire

Typage Lymphocytaire

Les divers types de lymphocytes du sang, de morphologies identiques au microscope, présentent des différences antigéniques caractéristiques de leurs membranes. Au moyen d'anticorps monoclonaux couplés à des traceurs fluorescents capables de se fixer sur les antigènes de surface, un cytomètre en flux equipé de deux lasers mesure le nombre des cellules marquées, leurs tailles et les fluorescences émises. Un puissant logiciel crée des histogrammes montrant les divers types de lymphocytes (CD4, CD8, NK ...) et de nombreux sous types. Le calcul de plusieurs ratios facilite l'interprétation médicale.

Abbréviation TYPAGE
Technique Cytofluorométrie
Matériel nécessaire Sang complet. Tube EDTA (mauve)
Conservation Conservation limitée

Vitamine A

La Vitamine A (Rétinol) est liposoluble et stockée par le foie. Son statut dépend des apports alimentaires d’origine animale et de la transformation du béta-carotène végétal, vraie pro-vitamine. La Vit A est antioxydante, elle favorise une bonne vision, la croissance osseuse et intervient dans de multiples fonctions.
La stabilité étant limitée, c’est une détermination qui requiert quelques précautions au niveau du prélèvement. Le tube doit être enroulé dans du papier aluminium (de cuisine, p.ex) pour éviter la dégradation par la lumière, placé au frais, et acheminé assez rapidement vers le labo.

Abbréviation VIT A
Technique Chromatographie (HPLC)
Matériel nécessaire Sérum Tube avec gel (rouge)
Conservation Tube enrobé de papier aluminium

Vitamine B2 / Riboflavine

Dans la cellule intestinale et le foie, la riboflavine est transformée en flavine mononucléotide (FMN) puis en flavine-adénine dinucléotide (FAD), qui sont ses formes actives jouant le rôle de donneur ou d'accepteur d'électrons (hydrogène). Dans la chaîne respiratoire mitochondriale ils assurent l'entrée des électrons dans la chaîne respiratoire. Le FMN reçoit les électrons du NADH, le FAD reçoit les électrons du succinate et de l'acétyl-CoA par l'intermédiaire de déshydrogénases. Les électrons sont transmis au Coenzyme Q10 qui les transfère à son tour aux cytochromes P-450. Ils jouent ce rôle de donneur ou accepteur d'électrons dans diverses biotransformations comportant une oxydoréduction.

Abbréviation B2
Technique
Matériel nécessaire

Vitamine B6 / Pyridoxine

La B6 est absorbée au niveau du duodénum et du jéjunum. Elle est ensuite transformée en pyridoxal phosphate, véritable métabolite actif essentiellement stocké dans le foie. Elle s'élimine dans les urines, essentiellement sous la forme d'acide pyridoxique. La vitamine B6 intervient surtout dans le métabolisme des acides aminés lors de décarboxylations (phénylalanine/dopamine, 5-HT/sérotonine, ac. glutamique/GABA …) ou de multiples transaminations, et dans diverses transformations (homocystéine/cystéine, formation d’ac. δ aminolévulinique précurseur de l’hème ...). Elle mérite à elle seule un livre entier.

Abbréviation B6
Technique
Matériel nécessaire

Vitamine B12 / Cobalamine

La vitamine B12 (B12) est libérée des aliments grâce à la cuisson, l'acidité gastrique et la pepsine. Dans l'estomac et l'intestin, elle se lie au facteur intrinsèque (IF) synthétisé par les cellules pariétales gastriques qui va permettre son absorption spécifique par les entérocytes. La B12 va se lier dans le plasma à des transcobalamines (TC), protéines de transport. Le complexe B12-TC est fixé par les cellules et pénètre à l'intérieur du cytoplasme. Le foie constitue une réserve qui ne s'épuise que très lentement. La vitamine B12 est le cofacteur de réactions de transméthylation (voir homocystéine) et de réactions d'isomérisation.Sa carence, due à un apport insuffisant, (régime végétarien total) ou à une diminution d'absorption par défaut de sécrétion d'IF, ou en raison de troubles digestifs, entraîne des anémies mégaloblastiques et des neuropathies.

Abbréviation B12
Technique
Matériel nécessaire

Vitamine E

La vitamine E (Tocophérol) est un puissant antioxydant liposoluble assurant la stabilité des structures cellulaires et de multiples fonctions. On la trouve en grande quantité dans les huiles végétales. Son action antioxydante est coordonnée avec celle de la vitamine C et du glutathion. Elle existe sous huit formes (quatre tocophérols et quatre tocotriénols), dont la plus active est l'alpha-tocophérol.

Abbréviation VIT E
Technique Chromatographie (HPLC)
Matériel nécessaire Sérum Tube avec gel (rouge)

Vit E/Cholesterol

Ce ratio est utilisé depuis longtemps, et semble plus correct que le taux sanguin seul de la Vit E, car il tient compte du fait qu'il s'agit d'une vitamine liposoluble dont le transport est assuré par les lipoprotéines qu'elle protège d'ailleurs efficacement.

Abbréviation E/CHO
Technique
Matériel nécessaire

Vitamine K1

La vitamine K1, présente dans les plantes vertes, est un co-facteur indispensable à la carboxylation de l'acide glutamique, intervenant dans la coagulation sanguine, et d'autres protéines comme l'ostéocalcine. Des taux abaissés sont observés dans l’ostéoporose et certains troubles de coagulation. Les atteintes hépatiques obstructives et les syndromes de malabsorption (maladie cœliaque, pancréatite, diarrhée) sont généralement à l’origine des carences.

Abbréviation K1
Technique Chromatographie (GC)
Matériel nécessaire Sérum Tube avec gel (rouge)
Conservation Frigo (4°) maximum 1 semaine ou sérum congelé (-20°)

Zinc

Les apports insuffisants, troubles de l’absorption, ou malabsorption chez l’alcoolique chronique peuvent être à l’origine des déficiences en (Zn). Outre son rôle de cofacteur de la SOD cytoplasmique et extracellulaire, Zn stabilise des structures protéiques et est le cofacteur d’un nombre impressionnant de biotransformations et de synthèses protéiques. Sa carence retentit directement sur la réaction immunitaire. A titre d’exemple, c’est une endopeptidase à Zn qui transforme un pro-TNF en TNFα. Son taux est à vérifier avant toute vaccination.

Abbréviation Zn
Technique
Matériel nécessaire




La gamme Nutribilan

Tests nutritionnels